Naviguer dans les tarifs d’électricité ou de gaz pour les professionnels : les clés pour comprendre et réduire vos coûts

tarifs d'électricité

Publié le : 24 août 20237 mins de lecture

Les professionnels et entreprises en France sont désormais soumis à un nouveau marché de l’énergie. Ce marché ouvert à la concurrence est censé permettre à chaque structure de sélectionner un contrat en adéquation avec sa consommation d’énergie. Première difficulté pour les entreprises, qui ne savent pas toujours comment déterminer leur profil de consommation au plus juste. Voici comment fonctionnent les services d’un courtier gaz, chargé d’accompagner les entreprises vers la meilleure offre gaz professionnelle.

Quel est l’avantage d’un courtier en énergie gaz ?

La gestion de l’énergie au quotidien est une problématique récurrente chez les professionnels. Avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, il peut être difficile de s’y retrouver. D’autant plus que cette ouverture nécessite de faire preuve de stratégie et de redoubler de vigilance, afin d’optimiser les charges. Consultez cette page pour en savoir plus et afin de réussir votre transition énergétique.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous avez nécessairement besoin de l’appui d’un courtier en énergie. Le courtier en électricité et gaz n’est pas un fournisseur, mais un intermédiaire doté d’une solide connaissance des problématiques énergétiques rencontrées par les entreprises. Il s’agit la plupart du temps d’une entreprise vendant des services personnalisés, de manière à permettre aux entreprises de maîtriser les coûts énergétiques. Cette spécialisation, relativement récente, est très recherchée depuis la crise énergétique, qui touche particulièrement l’Europe et des pays comme la France. Les missions du courtier sont les suivantes :

  • Étudier votre situation et celle de votre entreprise, au regard de vos besoins et de la nature de votre activité.
  • Proposer plusieurs contrats adaptés à votre situation. Pour cela, ce spécialiste de l’énergie va utiliser un certain nombre d’indicateurs, indispensables pour souscrire le bon contrat d’énergie (PCE, coordonnées de l’entreprise, relevé du compteur de gaz, etc.).
  • Assurer un suivi dans la durée entre vous et votre nouveau fournisseur de gaz. Par exemple, votre courtier en électricité peut vous alerter en cas d’erreur de facturation, ou lorsque votre contrat arrive à échéance.

Comprendre la notion de profil consommateur

En tant que professionnel, un « profil » de consommateur gaz vous est attribué. Ce sont généralement les gestionnaires de réseau de distributions de gaz qui s’occupent de cette tâche, en établissant une liste via un identifiant unique. Ce gestionnaire peut être GRDF (le gestionnaire de réseau de gaz naturel) ou une ELD (Entreprise Locale de Distribution), pour toutes les communes ne dépendant pas de GRDF.

Le numéro de Point d’Estimation et de Comptage (PCE) permet ainsi aux fournisseurs de gaz naturel d’identifier votre compteur et de comptabiliser le gaz naturel consommé. Vous l’aurez compris, sans identifiant PCE, impossible de mettre en service le gaz naturel. Pour le reste, votre profil de consommateur sera déterminé selon deux critères :

  • La consommation annuelle de référence (ou CAR).
  • La répartition de la consommation sur l’année. Selon votre situation, une attention particulière pourra être portée sur la consommation hivernale (sur la période du 1er novembre au 31 mars).

C’est seulement à partir de là que votre profil consommateur est déterminé. Sachez qu’il existe près de neufs profils de consommation différents pour les entreprises. Les profils P011 et jusqu’à P012 sont généralement attribués aux petits consommateurs. Si vous pensez faire partie de cette catégorie dont la consommation en gaz est inférieure ou égale à 6 000 kWh, sachez que votre consommation ne sera relevée que tous les six mois.

On regroupe généralement les très gros consommateurs en hiver entre les profils P018 et P019. C’est le cas par exemple des résidences regroupées en copropriétés. Dans ce cas, le relevé de consommation depuis le PCE pourra être mensuel ou journalier.

Connaître les différentes offres gaz

Maintenant que vous savez comment s’organise la facturation de votre consommation en gaz, il est important que vous compreniez mieux la manière dont les offres de marché sont réparties. Il existe plusieurs offres distinctes sur le marché français, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous :

  • Les offres de gaz au tarifs réglementés de vente ou TRV : ces offres sont exclusivement pratiquées par le fournisseur historique Engie, ainsi que par les entreprises de distribution dans certains cas. Nous rappelons à ce titre que le fournisseur Engie (ex GDF-Suez) est désormais en concurrence avec d’autres fournisseurs dits « alternatifs », comme Total Energies, Endesa, etc. Engie commercialise tout de même diverses offres adaptées aux profils de ses clients, avec la fourniture de biométhane ou de gaz naturel.
  • Les offres de gaz à prix indexés : ce type d’offre est couramment proposé par les fournisseurs alternatifs. Tout simplement parce qu’elle permet de réaliser des économies très rapidement. Dans le cas présent, le prix indexé varie en fonction du tarif réglementé, fixé par les pouvoirs publics. Cette offre présente tout de même un risque : celui de voir les prix augmenter brusquement. D’où l’importance de faire appel à un intermédiaire qui vous fera des propositions en fonction de l’évolution du gaz.
  • Les offres de gaz à prix fixes : dans ce cas de figure, votre contrat prévoit l’indexation des prix sur le TRV (tarif réglementé de vente). Ainsi donc, si le prix du marché est en baisse, vous paierez moins en tant que consommateur et inversement. N’hésitez pas à en parler avec votre courtier.

Vous voila mieux informé sur les avantages décisifs d’un courtier en gaz. Que vous soyez une TPE, PME ou une grande entreprise, n’hésitez jamais à prendre contact avec un intermédiaire de cette nature, de manière à optimiser systématiquement vos charges énergétiques.


Autoconsommation photovoltaïque : Comment optimiser l’utilisation de l’énergie solaire ?
Astuces consommation : comment bien choisir de l’éclairage économique

Plan du site