Comment maîtriser l’énergie produite par les vagues et les marées ?

La transition énergétique exige à l’homme d’user son génie pour trouver des solutions durables et vertes. Or, les océans recouvrent près de 70 % de la planète. Et les mouvements des vagues et des marées entraînent des quantités colossales d’énergie. L’énergie houlomotrice par exemple, pourrait combler les 93 % de la consommation d’énergie annuelle de la France. Ainsi, quelles sont les techniques permettant de récupérer ces énergies houlomotrices et marémotrices ?

Méthode de récupération de l’énergie houlomotrice 

La houle est le nom donné aux mouvements ondulatoires à la surface des mers. Elle est provoquée par un entraînement mécanique effectué par le vent. La technique de récupération de l’énergie consiste à implanter un système mécanique faisant tourner une turbine.

La méthode la plus répandue consiste à utiliser des chaînes flottantes articulées. Des corps flottants sont alignés selon la direction du vent et de manière perpendiculaire aux vagues. L’ondulation de la surface va ensuite créer des mouvements d’oscillations verticales de ces corps. Or, ces derniers sont solidaires à des pistons qui peuvent comprimer et détendre des fluides hydrauliques. Ainsi, ce mouvement de va-et-vient va permettre de faire tourner une turbine électrique. Celle-ci se trouve au bout des pistons et elle va ensuite produire de l’électricité. L’énergie houlomotrice se trouve alors transformée en énergie électrique. Un tel système est observable au Portugal.

Une autre technique intéressante

Une autre façon d’exploiter l’énergie houlomotrice est la méthode de la colonne d’eau. Un édifice flottant est placé à la surface de la mer. Sa base immergée est pourvue d’ouverture tandis que la surface extérieure est hermétique. Lorsque les vagues approchent le système, de l’eau s’engouffre dans la structure. Sa force gigantesque va ensuite comprimer l’air emprisonné dans l’édifice flottant. Cette compression traduit une force de travail qui va actionner une turbine électrique bidirectionnelle. Et ainsi, l’énergie mécanique des vagues se transforme en énergie électrique utilisable.

Qu’en est-il de l’énergie marémotrice ?

La force de la marée peut aussi servir à actionner des turbines. Pour ce faire, les ingénieurs créent des barrages dans une baie pour inventer des bassins de retenue. Le principe est très simple. Lorsque la marée monte ou descend, les vannes du barrage sont gardées fermées. Au niveau maximum de dénivellation entre la mer extérieure et la mer dans le bassin de retenue, les professionnels ouvrent les valves. De ce fait, toute cette masse gigantesque d’eau se déverse dans l’autre partie de l’installation en actionnant des turbines. Ainsi, l’énergie marémotrice est transformée en énergie électrique.

Les énergies vertes représentent elles une alternative aux énergies fossiles ?
Comment produire de l’électricité photovoltaïque ?