Quels sont les critères pour connaître sa consommation d’électricité ?

La consommation d’électricité a une incidence directe sur votre facture. Donc, si vous voulez mieux contrôler votre consommation d’électricité, vous devez être capable de l’estimer. Savez-vous combien de kWh vous consommez en moyenne par mois ? Suivez toutes les informations dont vous avez besoin pour mieux comprendre le profil du consommateur.

Qu’est-ce que la consommation d’électricité ?

La consommation d’électricité, indiquée en kilowattheures (kWh) sur votre facture, correspond à la quantité d’électricité consommée par votre logement pour alimenter toutes ses installations électriques internes, de l’éclairage aux équipements de chauffage. La consommation affichée sur le compteur électrique est mesurée annuellement par ENEDIS, le gestionnaire du réseau national de distribution. Sur la base de ces informations, vous pouvez estimer et facturer votre consommation d’électricité. Si votre consommation est énorme, vous pouvez recourir à un comparateur d’électricité gratuit sur le net pour économiser en choisissant l’offre qui vous convient.

Comment estimer la consommation d’électricité ?

La consommation d’électricité représente une part importante du budget d’un ménage. Il est alors essentiel de pouvoir la quantifier afin de mieux la maîtriser ou éventuellement de la réduire. Ainsi, pour compter la consommation moyenne, certains éléments doivent être pris en compte.

  • La puissance de l’équipement électrique en watts ;
  • L’heure d’utilisation par jour ;
  • Le nombre de jours d’utilisation par an.

Avec ces informations, vous pouvez évaluer votre consommation en calculant les 3 facteurs : puissance x temps x nombre de jours.

Les résultats sont exprimés en wattheures (Wh). Pour obtenir des kWh, il suffit de diviser par 1000. Il est possible de se servir de simulateurs de consommation disponibles directement sur Internet.

Quels sont les facteurs de fluctuation de la consommation d’électricité ?

Si la consommation d’électricité est linéaire, elle n’est certainement pas une ligne droite, puisqu’elle présente des hauts et des bas. Dans la pratique, de nombreux paramètres peuvent provoquer des fluctuations.

  • Les types d’équipements électriques : certains appareils consomment plus que d’autres.
  • La qualité de l’isolation de la maison : Une maison bien isolée limite les pertes d’énergie et donc la consommation électrique liée au chauffage.
  • Les conditions météorologiques : La température extérieure influe naturellement sur l’utilisation du chauffage. De plus, certaines régions en souffrent plus que d’autres.
  • Le changement d’heure : L’éclairage est plus important, surtout lorsque vous passez à l’hiver. Les habitudes de consommation : La prise de conscience des économies d’énergie incite de plus en plus de ménages à gérer leur consommation de manière plus rationnelle…

Pour déterminer la puissance des différents appareils, consultez l’étiquette énergie de chacun d’entre eux. Celle-ci indique la classe (A à G) à laquelle appartient chaque équipement. En d’autres termes, s’il consomme beaucoup d’électricité ou non.

Prix des panneaux solaires : quel budget prévoir ?
Comment bien choisir son fournisseur d’énergie ?